mercredi 22 décembre 2010

1 mois





Cher petit coco,

Voilà un mois déjà que tu es parmi nous, un mois c'est peu, mais c'est tout ce que ça nous aura pris pour tomber sous ton charme. La vie à quatre, avec toi, est douce. Aussi cliché que cela puisse paraître, la vie sans toi nous semble si lointaine que nous nous souvenons à peine de ce que c'était... Voilà comment ta présence dans notre maison est maintenant devenue indispensable.

On apprend à peine à te découvrir, à deviner ce que ton caractère sera. Moi en reprenant le rythme de l'allaitement; ton papa en découvrant la vie avec deux enfants en passant le plus de temps possible avec Bobo; et ce dernier en apprenant à partager ses parents. Pour l'instant on s'ajuste très bien, même aux nuits au sommeil interrompu, puisque tu es un excellent dormeur. Je m'étonne encore chaque fois que je me réveille pour t'allaiter de découvrir que tu dors depuis cinq ou six heures, et ce presque tous les jours. Je ne devrais peut-être pas en parler pour ne pas faire changer les choses et rompre le charme, mais merci de cette douce attention. Par contre tu te reprends le jour en nous faisant travailler beaucoup, puisque ta digestion semble être un acte fort compliqué pour toi. Il faut donc te brasser, te promener et te cajoler. Tu aimes donc être dans les bras de tes parents ou en motton dans un porte-bébé... je ne m'en plains pas, c'est si confortable de t'avoir contre moi, comme si cette grossesse se prolongeait encore un peu... et puis c'est un bon remède aux froidures de l'hiver! Par contre, c'est fou le nombre de brassées de lavage qu'on doit faire avec ces petits vêtements que tu ne cesses de salir.

Pour l'instant, tu sembles être un petit bonhomme bien vigoureux puisque tu arrives à tenir ta tête de longues secondes et parce que tu t'es retourné du ventre aux dos à quelques reprises (déjà!?!). Tu sembles aussi bien curieux, avec tes grands yeux bleus qui regardent partout autour de toi lors de tes rares (quoique de plus en plus fréquentes) périodes d'éveil; d'ailleurs, le mobile qui se trouve au dessus de ta table à langer attire de plus en plus ton attention. Tu as somme toute bon caractère, mais tu émets toutes sortes de grognements, ce qui nous fait dire que tu n'es pas grincheux, mais bien "grinceux". Finalement, des débuts de sourires commencent à se dessiner sur tes lèvres, ce qui illumine ton visage et du même coup les nôtres.
Merci, petite boule de chair, d'être venu agrandir notre famille et égayer nos vies. J'ai maintenant bien hâte de te voir découvrir la vie, passer à travers chacune des étapes à ton rythme et d'appendre encore plus qui tu es.

Je t'aime déjà beaucoup,
Maman xx

2 commentaires:

La Belle a dit...

C'est merveilleux de te lire :-)
Wow, il se retourne déjà, c'est tout délicat quand il bouge!!!
Profite bien de ces moments (je sais c'est cliché!) car ça passe tellement vite... Ma fille va avoir 1 an dans 1 mois!
Joyeuses fêtes :-)

a dit...

Merci! De belles Fêtes à toi et ta famille aussi

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin