lundi 23 juin 2008

Y'a comme une odeur de Süskind!

J'aime pas trop le parfum!
En général, je trouve même que ça pue! Surtout le parfum pour homme.
Mais ce que j'aime encore moins, c'est quand quelqu'un qui porte du parfum prend B. dans ses bras, car fiston absorbe alors l'odeur et se retrouve tout d'un coup parfumé à son tour.

J'aime l'odeur naturelle de mon fils, me coller le nez sur sa peau et en prendre un bonne bouffé. Bien sûr, il ne sent plus le petit bébé tout neuf, mais il a sa propre odeur à lui et c'est ce que j'aime qu'il sente. Souvent, quand il se réveille, il a la tête toute en sueur et c'est à ce moment particulier que j'aime le plus le sentir. Je trouve alors qu'il sent l'humidité des matins de printemps, entremêlée avec l'odeur un peu sucrée des fleurs de trèfle. Ce qui fait que quand une autre personne prend B. dans ses bras et qu'il me revient parfumé, je trouve alors qu'il pue. Et ce même si c'est le parfum de mon chum qui recouvre l'odeur de bébé.

Moi qui n'a aucune mémoire olfactive, je ne suis pas du genre à me rappeler des souvenirs lorsque je sens une odeur connue. J'imagine que c'est mon instinct animal qui me pousse a apprécier l'odeur de Bobo. J'en suis même venue à comprendre pourquoi les mamans-oiseaux abandonnent leurs oisillons lorsqu'ils sentent l'humain. Mais n'ayez crainte, je ne ferai pas de même avec mon fils... sauf que je risque de le laver à grands coups de débarbouillette aussitôt que "le parfumé" sera hors de vue... ou de nez.

3 commentaires:

Ysa_la_tite_mere a dit...

Ah! Ouache! Moi aussi j'hais ça quand des parfumés se répandent sur mes enfants!!!
L'odeur de ma belle-mère est particulièrement tenace!

MA a dit...

Ca me rappelle quand ma fille a commencé chez sa gardienne présente. Elle sentait "une autre maison" quand elle revenait le soir, et ça me tapait sur les nerfs! J'aime bien ton analogie de la maman oiseau, parce que c'est vrai que c'est un peu comme ça que je me sentais, ça me tentait moins de la bécoter...
Je ne suis pas certaine si c'était ses produits nettoyants, épices de cuisine ou quoi... Mais là, je ne le sens plus du tout. Mon cerveau doit avoir assimilé cette odeur à l'odeur de mon bébé maintenant. C'est bizarre. J'y avais jamais pensé avant ton billet.

a dit...

Ysa: Malheureusement c'est souvent des gens qui prennent régulièrement nos enfants qui les empestent!

MA: je sais pas si je trouve ça vraiment encourageant de savoir qu'un jour je vais m'habituer aux odeurs intruses. J'imagine que ça se fait sans qu'on s'en rendre vraiment compte.

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin