jeudi 20 septembre 2007

Premiers pas sur une autre planète

Maintenant 21 jours dans cette nouvelle ville/région métropolitaine (moins deux jours à Val-d'Or le week-end passé...). Nouvelle ville, nouvel appartement, nouveau climat, nouvelle proximité avec l'Ontario (omniprésente, l'Ontario), nouvelles occupation... Impressions en flashes, comme ça me vient, un peu pour me refaire la main sur ce blogue, le réintroduire dans notre routine...

* On vit dans un secteur de Hull qui semble dater du début du 20e siècle, genre le Plateau Mont-Royal à Montréal, le vieux Shawinigan, Sainte-Cécile à Trois-Rivières... Y' a certaines maisons d'une architecture que ne n'ai jamais vue ailleurs au Québec. Y'a aussi, meublant l'horizon, ces merveilles du génie humaine que sont l'ensemble immobilier du Portage et celui des Terrasses de la Chaudière. L'équivalent d'un poulailler industriel, mais pour des fonctionnaires (un fonctionnailler?). Quand on ouvre la fenêtre de notre chambre, on peut presque toucher du doigt les Terrasses. Pittoresque.

* Notre appart est sympathique, mais vraiment pas ISO Marc (désolé buddy). Moi-même je me cogne à plein de places, et puis ça manque de rangement tout ça. Mais ça a de la gueule, y'a du bois franc, de la céramique dans la cuisine, et des électroménager qui consomment peu d'énergie (parce que j'essaie de ne pas m'en servir, rapport qu'on a payé 150$ pour les trois et qu'on s'est fait fou**er d'environ 100$... J'en reparlerai...). Par contre c'est bien situé, et quand les jeunes filles d'en haut slaquent la musique, c'est fort tranquille. Dans un rayon acceptable de chez nous (10 min de marche), y'a une boulangerie portugaise, un dépanneur latino ("Los Andes"), une épicerie asiatique, un marché européen (un peu vague n'est-ce pas, "européen"?), un Tigre Géant, plusieurs petits bars qui semblent fort sympathiques.

* Nouveau climat: tellement de brume le matin, ce week-end, qu'on ne voyait pas de l'autre côté de la rue... Il fait également un peu plus chaud que dans le Nord-Ouest québécois...

* Ai rencontré une dame travaillant dans un café. On jase un peu de la température, je lui dit que je n'ai pas passé l'été ici mais en Abitibi, elle me dit qu'elle vient de là, pour qu'on se rende compte que sa soeur a travaillé avec ma mère et son neveu avec mon frère... Si les gens de l'Abitibi et les exilés se donnaient la main, on pourrait vraiment prendre le contrôle de l'humanité: on est partout et patenteux (est-ce que ça prend d'autre chose?).

*L'Ontario est partout: dans les médias, sur les plaques de char, les panneaux de signalisation, la publicité, la face des gens, notre destination matinale... particulier...

* Je fais du ménage à peu près quotidiennement (des fois, je me fais penser à ma mère!!), prend des marches d'une bonne heure aux deux jours avec BoBo, et m'apprête à écrire un peu plus souvent. On a aussi toutes sortes de nouveaux morceaux d'ordi. Cool!

Allez. À plus tard.

2 commentaires:

Chocolyane a dit...

Bienvenue chez toi! :o)

Paul-Antoine a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin