dimanche 13 juin 2010

Mamelles technologiques

Petite note humoristique!

À l'occasion, je parle avec des mamans en devenir qui veulent allaiter, et elles me demandent parfois si j'ai des trucs. Alors afin peut-être d'en aider d'autres, voici ce que je dis le plus souvent, du haut de ma grande sagesse lactée (ben quoi? J'ai quelques litres de lait à mon actif, tout de même).
  1. Il faut premièrement être convaincue qu'on veut allaiter ou avoir un bébé, qui lui est généralement convaincu que c'est ce qu'il veut. Pour être certaine de réussir son allaitement, il faut garder en tête que ce n'est pas toujours facile (c'est même parfois très difficile), et que beaucoup de gens vont tenter de vous décourager de le faire. Quand on est certaine de ce qu'on veut, on devient vraiment entêtée.
  2. Il faut se donner du temps, c'est parfois pas si naturel que ça l'allaitement, ça prend du temps à se mettre en place.
  3. Il faut être foncièrement paresseuse. C'est vrai quoi, se lever au beau milieu de la nuit pour faire des biberons, stériliser toutes ces bébelles, aller acheter du lait en poudre, etc. Ouf. Comparez ces tâches répugnantes avec l'action toute simple de vous sortir un sein déjà gorgé de lait, naturellement stérile (et même rempli d'anticorps!). Oui, je vous le dis, être paresseuse est parfois payant.
  4. Il faut aimer se blottir avec son poupon. Particulièrement facile l'hiver avec ses grands froids, moins évident quand le facteur humidex est dans le tapis.
  5. Il ne faut pas avoir peur de s'endormir souvent avec un mini pendu au sein, au risque de se sentir comme une suce humaine.
  6. Et finalement, il faut aimer prendre son temps... et avoir du temps entre les mains.
Je dis aussi qu'un beau cadeau à offrir à une maman qui allaite (un cadeau cher, mais utile) est de lui donner un iPod Touch et une connexion Internet sans fil pour la maison. J'ai eu mon iPod quand B. avait plus d'un an et demi, et quel bonheur ce fût de l'allaiter en lisant mes courriels! Premièrement, les séances me semblaient moins longues; car soyons honnêtes, au début on s'émeut et on savoure la symbiose avec notre poupon, mais après mille séances, des gerçures, des morsures, des coups de pied et autres la magie s'estompe un peu, disons... Deuxièmement, je n'avais plus à regarder Facebook, Twitter et mes courriels par la suite puisque c'était déjà chose faite, et j'avais tout mon temps pour jouer avec fiston et être maman le reste de la journée!

Bon, ça peut sembler un peu puéril comme suggestion, mais si ça peut prolonger l'allaitement de certaines, pourquoi pas!

3 commentaires:

La Belle a dit...

J'approuve à 100 % tes conseils ;-)

Ysa_la_tite_mere a dit...

Il me manque juste le iPod Touch et la connexion sans fil! Je survis sans, mais j'aimerais ben ça!!

On pourrait aussi ajouter à la liste: Être prête à perdre tellement de poids en allaitant ce qui, combiné à une paire de seins du tonnerre, fait qu'on est encore plus cute en bikini qu'avant d'avoir des enfants!! Mouhahahaha!!

Élisou a dit...

J'abonde dans le même sens qu'Ysa pour ce qui est du régime minceur draconien.
Mais bouh, pas d'Internet sans fil ni de Ipod touch ni autre gugusse divertissante. De toute façon Babou ne supportait pas que je fasse autre chose que la contempler silencieusement pendant qu'elle tétait.
Disons que pour bébé 2, je souhaite pouvoir au moins lire une revue ou regarder les téléromans de PM, ce serait déjà tellement moins long!

LinkWithin

Blog Widget by LinkWithin